Tag

destinations

Actualités, Mes Coups de coeur, Mes Escapades, Népal ou les marches qui ménent au paradis, Reportages

17 jours de randonnée dans l’Himalaya par Mister AnywhereA la UNE

Sur les traces des deux premiers explorateurs de l’Everest

Himalaya

Chemise, cravate, costume. Métro, boulot, dodo. Cette vie là n’est pas pour moi. Je l’ai testé et j’en ai fait les frais : dépression mentale et physique. J’ai donc décidé de tout quitter. Certains diront que c’est une fuite. C’est peut-être vrai et si c’est le cas, alors c’est la plus belle fuite au monde.

C’est comme ça que Kevin se présente et depuis bientôt 9 mois, il parcourt les pays de notre belle planète Terre, à la rencontre de cultures différentes, à la découverte de paysages différents et à la recherche de lui-même. D’îles paradisiaques, en passant par Kuala Lumpur & Manille, le voici parti de Shivalaya au sommet du Kala Patthar (5550m), pendant 17 jours durant en randonnée, dans l’Himalaya accompagné de son guide.

Lire la suite
Related posts
Carte Postale – Le Racou, Catalogne – Bonus en Catalan
05/08/2018
Le Club – Medellín, Barrio Moravia & Rencontre – Colombie
04/10/2018
Le Club – Rencontre & Culture – Colombie
04/04/2018
Related posts
Carte Postale – Le Racou, Catalogne – Bonus en Catalan
05/08/2018
Le Club – Medellín, Barrio Moravia & Rencontre – Colombie
04/10/2018
Le Club – Rencontre & Culture – Colombie
04/04/2018
Actualités, Mes Coups de coeur, Mes Escapades, Népal ou les marches qui ménent au paradis, Reportages

Thé Masala à Tashi Palkhiel, camp de réfugiés Tibétains – Pokhara

Tashi Palkhiel

Pokhara

C’est après 4 à 5h de bus depuis la capitale, que j’arrive enfin à Pokhara, « sur le parking de la gare routière » (ou le terrain vague faisant office de parking). Je pose à peine le pied sur le sol que je vois des dizaines de taxis se disputant pour m’emmener au point chaud de la ville, où toutes les auberges de jeunesse et hôtels s’y concentrent.  Pokhara est la deuxième ville népalaise avec plus de 250000 âmes, épargnée par le séisme de 2015, touristique, nichée aux abords du lac Phewa Tal , aux pieds des hauts sommets environnants. Sans faire de parallèle ni offense, c’est un Annecy à la népalaise pour son cadre naturel.

Streetfood

 

Mon routard me mène donc à « Lakeside » où je dépose mes sacs dans la première auberge qui m’est sympathique et je pars sillonner ce quartier aux allures de « Thamel » à Kathmandou. Avec tout de même une ambiance plus décontracte et festive, d’ailleurs je croise de nombreux étrangers de toutes origines, se prélassant sur une terrasse., tous habillés en tenue de trek et chaussures de marche, revenant ou partant vers les sommets. Bars, restaurants, shops se mêlent ainsi aux nombreuses agences touristiques. Et ces dernières proposent diverses activités de plein airs puisque le cadre où la ville s’est implantée, est idéal pour la pratique du parapente par exemple! Et pour beaucoup, Pokhara est l’un des meilleurs spots au monde.

Enfin Pokhara est surtout connue et reconnue pour être le point de départ de tout les treks menant au massif de l’Annapurna. 

 

Lire la suite
Related posts
Carte Postale – Le Racou, Catalogne – Bonus en Catalan
05/08/2018
Le Club – Medellín, Barrio Moravia & Rencontre – Colombie
04/10/2018
Le Club – Rencontre & Culture – Colombie
04/04/2018
Related posts
Carte Postale – Le Racou, Catalogne – Bonus en Catalan
05/08/2018
Le Club – Medellín, Barrio Moravia & Rencontre – Colombie
04/10/2018
Le Club – Rencontre & Culture – Colombie
04/04/2018
Actualités, Mes Coups de coeur

Génération Favela au Festival Quais du Départ 2017

 À LA DECOUVERTE
DE L’AMÉRIQUE LATINE

Les livres des Ateliers Henry Dougier explorent le monde et font découvrir des pays à travers les témoignages de ceux qui y vivent. Nos auteurs vous proposent un voyage en Amérique latine, nourri de leurs expériences et illustré par leurs clichés.

 

J’ai décidé de vous présenter l’un d’eux, de Hélène Seingier & Marie Naudascher, mis en illustration par Alexandre de Maio.

Génération Favela

Ils s’appellent Ana, Thiago ou Viviane, ont entre 20 et 35 ans et ont décidé de changer leur monde. Leur monde, ce sont les favelas de Rio de Janeiro, les périphéries de São Paulo, toutes ces zones urbaines que le Brésil oublie et stigmatise depuis des décennies. Créatifs, débrouillards et insoumis, ces militants réinventent leurs quartiers.

Certains transforment le décor avec de la poésie ou du graffiti, d’autres disséminent l’envie d’entreprendre, d’autres encore mobilisent leurs réseaux pour lutter contre la violence et les préjugés. Leurs parents étaient des citoyens de seconde catégorie, relégués à la marge d’un Brésil élitiste. Cette nouvelle génération revendique le droit de rêver, de réussir et de parier sur l’avenir. Rencontre avec des jeunes qui donnent enfin la parole aux favelas et bousculent le pays.

Lire la suite
Related posts
Carte Postale – Le Racou, Catalogne – Bonus en Catalan
05/08/2018
Le Club – Medellín, Barrio Moravia & Rencontre – Colombie
04/10/2018
Le Club – Rencontre & Culture – Colombie
04/04/2018