Le Club – Medellín, Barrio Moravia & Rencontre – Colombie

[Barrio Moravia]

Medellín

Je suis arrivée un mardi soir à Medellín, mon amie Catalina m’attendait chez elle avec sa famille. Elle m’avait donné son adresse par téléphone quelques heures plus tôt. Sure de moi je monte dans un taxi et donne l’adresse au chauffeur. Celui-ci me demande plusieurs fois de confirmer l’adresse. Je ne comprends pas mais ne voulant pas lui laisser penser que tout (ou presque) m’était inconnu dans cette ville, j’affirme mon propos. Nous voilà partis. Après une bonne vingtaine de minutes nous entrons dans un quartier au centre de la ville. Là je commence à comprendre que je ne suis pas au bon endroit. C’est un quartier populaire, très populaire, l’un de ces quartiers que l’on ne voit que dans les films. Les habitations sont délabrées, des enfants déambulent dans les rues sans chaussure, des hommes sont assis par terre et les adolescents traînent en bande. De nombreux stands de nourritures de rues et de la musique sortent par chaque fenêtre, de la poussière et des déchets. Continuer la lecture de « Le Club – Medellín, Barrio Moravia & Rencontre – Colombie »

Génération Favela au Festival Quais du Départ 2017

 À LA DECOUVERTE
DE L’AMÉRIQUE LATINE

Les livres des Ateliers Henry Dougier explorent le monde et font découvrir des pays à travers les témoignages de ceux qui y vivent. Nos auteurs vous proposent un voyage en Amérique latine, nourri de leurs expériences et illustré par leurs clichés.

 

J’ai décidé de vous présenter l’un d’eux, de Hélène Seingier & Marie Naudascher, mis en illustration par Alexandre de Maio.

Génération Favela

Ils s’appellent Ana, Thiago ou Viviane, ont entre 20 et 35 ans et ont décidé de changer leur monde. Leur monde, ce sont les favelas de Rio de Janeiro, les périphéries de São Paulo, toutes ces zones urbaines que le Brésil oublie et stigmatise depuis des décennies. Créatifs, débrouillards et insoumis, ces militants réinventent leurs quartiers.

Certains transforment le décor avec de la poésie ou du graffiti, d’autres disséminent l’envie d’entreprendre, d’autres encore mobilisent leurs réseaux pour lutter contre la violence et les préjugés. Leurs parents étaient des citoyens de seconde catégorie, relégués à la marge d’un Brésil élitiste. Cette nouvelle génération revendique le droit de rêver, de réussir et de parier sur l’avenir. Rencontre avec des jeunes qui donnent enfin la parole aux favelas et bousculent le pays.

Continuer la lecture de « Génération Favela au Festival Quais du Départ 2017 »