Malte Discover! Nouveau Membre! Nouveau Reportage!

[Malte Discover]

LaLi, nouveau membre de l’équipe Dream Voyager, basée sur Malte, photographe aux multiples talents et engagements certains pour Sea Shepherd, contre Monsanto, Vegan et passionnée de cultures alternatives. Elle devient officiellement membre de mon webzine et elle vous fera découvrir « Malte autrement » tout au long de l’année par des reportages en Français traduits en Anglais, avec un accent: Ecologique, Alternatif et Culturel. Voici son portrait, accompagné d’une lettre illustrant son rapport particulier avec cet archipel situé au milieu de la Méditerranée!

LaLi

Portrait

Vegan, habitat alternatif, bio, zero-déchet, trek, urbex & street art. S’il était possible de chercher son prochain voyage avec des mots clés, c’est ce que je taperais dans ma barre de recherche.

Militante, engagée et photographe passionnée, j’aime aller hors des sentiers battus, grimper, fouiner, explorer, marcher des heures s’il faut.

Allergique au luxe et aux endroits touristiques, je serais incapable de vous dire où se trouve cette boite de nuit si populaire, le meilleur restaurant de la ville, cet hôtel 5 étoiles avec sa piscine géante sur le toit ou le centre commercial le plus proche.

Par contre si vous voulez passer la nuit dans un tipi, manger bio et local pour pas cher, faire du bénévolat dans un refuge pour animaux, une visite street art de la ville ou une session urbex dans un hôtel abandonné, là, je suis votre guide

 


 Malte,

La première fois que je t’ai vue, je t’ai trouvé arrogante, superficielle et beaucoup trop fêtarde pour moi, donc évidemment notre entente était perdue d’avance, il y avait déjà un gros fossé entre nous. De plus, on m’avait dit que je ne m’entendrai pas avec toi, que l’on était trop différentes, mais tu vois, j’ai pour habitude de ne pas rester sur une mauvaise première impression et surtout de juger par moi-même. Alors je suis revenue te voir et cette fois, j’ai pris le temps de creuser cette carapace d’or que tu montres au monde entier.

J’ai tout d’abord découvert que sous ce côté fêtarde, se cachait une sportive délurée, puis, que l’arrogance laissait la place à une artiste engagée et enfin, que cette apparence superficielle que tu te donnes n’était qu’une façade pour masquer l’écolo qui dormait en toi.

Je devais bien me rendre à l’évidence, on était pas si différente que ça finalement.

Avec moi, tu as abandonné tes soirées en boite de nuit pour me faire découvrir tes chemins de trekking cachés, tu as laissé tes cours de bachata pour m’initier au yoga et à la méditation et tu as mis de côté tes séances de CrossFit pour me présenter la slackline.

Tu as tout simplement transformé mon ennui en curiosité et ainsi, tu as prolongé mon séjour chez toi.

L’artiste Danois « Burnon »

Ton arrogance et ta prétention ont disparu quand j’ai vu ton engagement pour le bien-être animal, en plus de prendre soin de tes chats, qui sont d’ailleurs un peu les rois chez toi, tu m’as montré tes refuges, tu m’as présenté ces associations de protection animale et surtout tu m’as appris que tu cachais un vrai petit paradis pour les vegans.

Tu n’es pas parfaite, il y a encore beaucoup de choses à faire, mais tu es engagée et volontaire, j’ai confiance en toi et en ce que j’ai vu, je sais que petit à petit tu y arriveras.

Je t’ai vue relever tes manches pour nettoyer les plages, échanger tes talons aiguille contre des bottes pour ramasser des déchets dans la boue, je t’ai vue refuser un sac en plastique et sortir ton tote bag, venir dans ton magasin bio avec tes bocaux parce que tu avais décidé de passer au zéro déchet, j’ai vu une écolo là où la première fois j’avais vu une superficielle qui ne pensait qu’à elle.

Je t’ai vue délaisser tes clubs, DJ et grosses soirées thématiques pour aller à des festivals éco-responsables à l’ambiance psychédélique.

Je t’ai vue abandonner ta chambre dans cet hôtel de luxe pour passer la nuit dans une tente au bord de l’eau, dans un tipi entouré juste du chant des oiseaux, dans cette charmante auberge de jeunesse écologique avec ses murs décorées par des artistes locaux.

Je t’ai même vue troquer ton make-up contre des bombes de peintures. J’ai pu sympathiser avec ces street-artistes, me perdre dans tes rues, écourter les sessions plages contre des sessions urbex, j’ai eu les yeux émerveillés par tous ces murs colorés, ces façades abîmées, ces endroits abandonnés.

Tu t’es ouverte à moi, tu m’as fait découvrir une partie de toi que je ne connaissais pas, je ne m’attendais pas à tout ça, jamais je n’aurais pensé m’attacher à ce point à toi.

Je devais juste être de passage, une semaine, un mois, aujourd’hui ça fait quasiment deux ans et demi que je partage ta vie et je ne suis pas encore tout à fait prête à me séparer de toi. Malte, merci !

Il est plus difficile sans doute, mais il est peut-être plus courageux, et il est à coup sûr plus juste, d’essayer de comprendre avant de juger. Paul Van Tieghem.

♥- LaLi-♥

Partage ton expérience ici

Ma page Facebook ici ⇓

Laisser un commentaire