Colombie par Voyageurs du Monde

L’image d’un pays dangereux, entre Farc, trafic de drogue et prostitution, a longtemps collé à la peau de la Colombie, et limité drastiquement le nombre de voyageurs qui s’y rend. Allez y vite, avant que l’ambiance ne change !

1

La ville de l’éternel printemps

Il faut aller à Medellin. Oui, elle est moins belle que Cartagena de los Indias, la ville-port par où transitait l’or des Amériques. Elle est moins magique que Mompox, le port ensablé qu’a célébré Gabriel Garcia Marquez. Mais elle est si vivante ! C’est une ville d’art, une ville de fête, la ville du Tango, car, non, le tango n’est pas qu’argentin, et les milongas de Medellin dansent jusqu’au bout de la nuit. Et, en voie de disparition semble-t-il, c’est la ville où le ciel est toujours bleu, contrairement à Bogotá la grise engoncée dans ses montagnes. Le développement exponentiel de la ville fait exploser les niveaux de pollution et, si l’on n’inverse pas les choses, la bulle terne s’installera durablement sur Medellín.

Si tu veux en savoir plus, va directement sur cet article de Voyageurs du Monde:

♥-Rodrigo-♥